MINI (Adoption 280 Euros)


RESERVE

Nés en : Août 2016

Taille : 

Poids : 

Santé : vacciné, déparasité, stérilisation et tests MM en cours

Refuge : Malagon N – Entré au refuge le 4 Octobre 2016

Chats : non testé


MINI BB MASTIN MALE (Adoption 200 Euros)

Au 29 Novembre 2016 : MINI, MAXI (adopté) et MELYSA (adoptée), trois petits croisés âgés aujourd’hui de presque quatre mois, trois petits êtres abandonnés sans le moindre état d’âme aux côté de leur quatrième frère, Minium, qui n’a malheureusement pas survécu... C’est aux prémices de l’automne que nos bébés tout juste âgés de deux mois ont été déposés un matin, sous une pluie battante sans un endroit pour se réfugier. Alertée par les pleurs une passante a trouvé Mini, Melysa et Minium recroquevillés sous un portail, essayant de se protéger de la pluie et de se réchauffer les uns les autres. Quant à Maxi, il ne doit la vie qu’à l’intuition des bénévoles revenues sur place le lendemain pour découvrir notre dernier petit dans un champ non loin.. Malheureusement, et nous ne le savons que trop bien, le sort semble s’acharner sur les plus faibles puisque peu de jours après leur arrivée au refuge, les petits tombèrent malades de la parvovirose qui emporta le pauvre Minium. 

Oui, nous pouvons dire que Mini, Maxi et Melysa ont eu de la chance, d’avoir d’abord été secourus puis d’avoir survécu à la maladie, mais les bénévoles nous rappellent que le refuge n’est pas un endroit adéquat pour des chiots dont les premiers mois de vie sont fondamentaux dans leur développement physique et psychologique.

Comme tous chiots, Mini, Maxi et Melysa débordent d’affection et passent le plus clair de leur temps à manger, dormir, jouer et explorer, mais l’important est qu’ils grandissent dans un environnement sain et équilibré, loin du froid de l’hiver qui s’abat sur le refuge et laissent les bénévoles désemparées.

Très peu nombreuses, débordées et exténuées, elles n’ont que trop peu de temps à accorder à chacun des pensionnaires du refuge et nous appellent à l’aide pour que nos trois bébés grandissent dans l’affection d’un foyer et la chaleur humaine, loin du froid, de la solitude et de l’anxiété régnant au refuge. Ne laissons pas leur belle insouciance s’évanouir derrière les barreaux d’un box, ils méritent le meilleur, ils méritent de vivre cette belle vie dont leur frère Minium a été privé trop tôt.

Ils deviendront de superbes géants au cœur tendre, bienveillants et très affectueux, à condition que vous leur donniez cette chance d’apprendre auprès de vous que le meilleur de l’humain est possible.